12/12/2014 - 03h48

[KANA TESTEURS] Chronique de Everhard : Bullet Armors – TOME 5 –

0
Commentaires
chronique
Chronique

Moritya est un mangaka né le 24 Avril 1990 qui a fait ses débuts en 2009. Il se fait aussi appeler Moricha. Après quelques one shot, il a commencé une série, « Bullet Armors », en 2010. Il s’agit d’une série courte, finie en 6 volumes au Japon. Nous allons accompagner un jeune garçon, Ion, à la recherche de son père, dans un monde ou les humains doivent cohabiter avec des machines étranges appelées « Tremors »…

Alors qu’Ion retrouve enfin Bullet, qui a échappé à la destruction, dans une décharge à Tremors au sein de Sledge Nova, Eiblock fait face à son passé et tient tête à sa sœur aînée. Il se rend ainsi compte qu’il lui a manqué mais pour le moment ce qui compte pour lui, c’est venir en aide à ces amis. Pendant ce temps, l’ignoble et dangereux surveillant Bonh se prépare à aller « interroger » la pauvre Serena. Celui-ci est un sadique qui aime tuer et faire souffrir. Mais Eiblock se met sur sa route. Ion quand à lui va devoir lutter contre un Tremor d’un genre particulier qui essaye d’absorber les autres Tremors, dont Bullet. Serena sera-t-elle sauvée par ses amis ? Bullet récupérera-t-il des tentatives de destruction dont il a été victime ? Eiblock réussira-t-il à se réconcilier avec sa famille et à leur faire comprendre pourquoi il est devenu un Breeder ?

Cet avant-dernier tome voit l’histoire s’accélérer encore un peu plus. On sent que la fin approche. A la fin de ce cinquième tome, nous comprenons mieux qui est Eiblock et pourquoi il est devenu un Breeder. Le personnage de Serena est semblable à la Cassandre de Troie. Elle vit avec désespoir son sort d’arme destructrice, et se révolte face à l’horreur du sort des enfants dans ce monde en guerre, ayant elle même perdue son innocence et presque tous ses espoirs. Mais personne ne l’écoute. Elle ne survit que grâce à son amitié avec Ion. Ce dernier reste encore un mystère dont on espère connaître le fin mot dans notre prochain et dernier tome. Un tome dramatique et violent, comme la guerre que critique visiblement l’auteur.

Vous l’avez lu ? Alors un petit commentaire nous ferait plaisir ^^